Jeu de rôle, du plateau à la salle de classe

Ah ! le jeu de rôle ! Souvenirs d’adolescence où l’on aimait à s’échapper de notre réalité vers des mondes fantastiques et imaginaires. Pour ma part, j’adorais !
En grandissant, je les ai un peu relayés dans un coin de ma tête, me contentant de garder le contact à travers des lectures et parfois, une petite partie de jeu vidéo.
C’était des loisirs, du plaisir, quelque chose entièrement déconnecté de la réalité.
Enfin, c’est ce que je pensais.

Jusqu’à ce que je me retrouve devant une classe de 25 collégiens, incapable de leur faire comprendre le schéma actanciel. La seule solution qui m’est venue à l’esprit a été à ce moment là de me servir du jeu de rôle.
Je ne les ai pas vraiment mis en situation de jeu de rôle, je me suis plutôt servie de leur propre connaissances et les ai transposées. Ainsi, les termes de quête, d’opposants, d’adjuvants, d’objectif et de destinataire prenaient une autre dimension.
Certes, je m’étais éloignée du conte sur lequel nous travaillions et me suis retrouvée avec une classe d’elfes, de mages et de trolls mais ils avaient compris le schéma actanciel! Mieux que ça, ils l’ont retenu et ont réussi à l’appliquer. Quelques années plus tard, de retour dans le même établissement, certains se souvenaient très bien de l’expérience comme du schéma.
Pari gagné.

Il faut avouer que ce n’était pas une grande révolution.
On confine souvent le jeu de rôle à un “truc de geek” et on oublie l’usage détourné qui en est fait depuis des années.
Rejouer un acte de vente avec un client difficile, tester une situation de communication, les applications sont nombreuses et les bénéfices tout autant : mettre au clair les points fort pour les utiliser, les points faibles pour y trouver des solutions, analyser son propre comportement face aux autres, apprendre à gérer un stress, à résoudre un conflit, etc.
Les seules limites sont celles de l’imagination et de l’implication que l’on met dans l’exercice.

Jouer avec la réalité pour mieux l’appréhender, quoi de mieux pour apporter une dimension ludique et récréative à un enseignement?

Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :